L'énergie "peur", les reins et nos mémoires

Dernière mise à jour : 16 sept.


Nos peurs que nous créons sont innombrables et leur énergie est contraire à celle de la vie et l’Amour. L’énergie « peur » peut créer d’innombrables réactions, symptômes ou maladies car elle peut être reliée à un ou plusieurs sentiments.
L'énergie "peur"
La peur est une émotion et une émotion ne dure que 3 à 4 minutes maximum. Elle permet au corps de répondre de façon adaptée à une menace réelle ou imaginaire dans une situation, que nous estimons ne pas pouvoir contrôler ! La fonction de la peur est bio-régulatrice en mobilisant l’énergie de notre corps pour nous protéger et assurer notre survie. C’est la peur que je ressens dans mon corps. Par contre, la peur que je crée dans ma tête est le principal obstacle à l’acceptation qui mène au changement, à la guérison.
  • Peur de ne pas être aimé, d’être abandonné, de la solitude

  • Peur d’être jugé ou d’être coupable

  • Peur de ne pas être à la hauteur

  • Peur de perdre, d’être rejeté

  • Peur de la non-reconnaissance

  • Peur de la maladie, de la souffrance

  • Peur de la mort

  • Peur d’être trahi, d’être humilié


Nos peurs que nous créons sont innombrables et leur énergie est contraire à celle de la vie et l’Amour. L’énergie « peur » peut créer d’innombrables réactions, symptômes ou maladies car elle peut être reliée à un ou plusieurs sentiments.

La peur, depuis la nuit des temps…


La peur est une émotion universelle ressentie par l’humanité entière, quelle que soit son âge, son sexe, sa culture. Les raisons d’avoir peur sont quasi infinies : elles sont soit partagées par toute la société, soit propres à chaque individu.


Pourquoi ?

Les peurs ne sont pas uniquement reliées à ce qu’on a vécu hier ou il y a quelques années. Elles sont davantage liées à nos mémoires individuelles ou collectives présentes depuis plus longtemps. Ces mémoires, qui sont parfois des croyances, sont en lien avec les reins et la vessie. Ces organes sont l’interface entre nos émotions, nos sentiments (peur, culpabilité, rejet, injustice, trahison, abandon, humiliation…) c’est-à-dire tout ce qui constitue notre patrimoine énergétique émotionnel depuis des temps reculés. Les douleurs localisées au niveau du bas du ventre ou, plus souvent, du bas du dos seraient en lien avec les mémoires qui y sont associées.


En fonction de votre patrimoine énergétique, c’est-à-dire en fonction des expériences antérieures, de leur intensité, des mémoires et des croyances, vous pouvez agir sur n’importe quelles souffrances et guérir des maux émotionnels et physiques.


  • Dans un premier temps, la prise de conscience est indispensable.

    Dans un premier temps, la prise de conscience est indispensable.  La guérison      Ensuite, la 2ème étape est fondamentale et consiste à accepter la blessure comme une partie de soi-même, pour pouvoir libérer tous les sentiments bloqués. Si nous refusons la présence de notre souffrance, nous ne pouvons pas travailler à sa guérison.     Pour terminer, une fois la souffrance acceptée, l’étape suivante sera de se libérer du passé.
La guérison
  • Ensuite, la 2ème étape est fondamentale et consiste à accepter la blessure comme une partie de soi-même, pour pouvoir libérer tous les sentiments bloqués. Si nous refusons la présence de notre souffrance, nous ne pouvons pas travailler à sa guérison.

  • Pour terminer, une fois la souffrance acceptée, l’étape suivante sera de se libérer du passé.

Tout est possible !


Les soins énergétiques vous aiderons à réaliser ces 3 étapes

A présent, vous pourrez identifier n’importe quelle situation en lien avec ce sentiment comme une possibilité de libération définitive et, par conséquent, une guérison sur le plan physique et psychique.




130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout