L'autoguérison : fiction ou réalité ?

Dernière mise à jour : 16 sept.

A l’origine, notre corps est conçu et structuré pour se maintenir en parfaite santé. Si ce n’est pas le cas, c’est que le processus naturel d’autoguérison ne se réalise plus. La plupart du temps, ce processus d’autoguérison fonctionne à merveille sans que nous nous en rendions compte.

L'autoguérison | ses mécanismes
L'autoguérison

Qu’il s’agisse de notre ADN, de notre peau, de notre foie, de la muqueuse de notre estomac, de notre sang, etc…, notre corps les recrée, les régénère en un laps de temps parfois très court sans que nous devions intervenir. Même en cas de dérèglement mineur, notre corps agit et rétablit seul la situation. Il est doté d’une capacité d’autorégulation !

Dans la plupart des situations nos systèmes de défense et de régénération fonctionnent seuls. En cas de problème de santé plus aigu et après avoir reçu une aide extérieure, le processus de guérison prend le relais spontanément et la situation s’arrange dans des courts délais.

Pourquoi ce processus s’arrête-il ou ne fonctionne-t-il plus correctement ?

Alain WOIT | livre | guérir est un chemin vers soi

Il s’agit d’un phénomène que la plupart d’entre vous rencontre ou a déjà rencontré, que ce soit quand la maladie apparait subitement ou qu’elle s’est installée depuis longtemps et que nous avons peu ou pas de moyen d’en venir à bout. L’origine serait-elle en lien avec ce qui nous anime, ce que nous sommes, ce que nous percevons et la manière dont nous la ressentons ?

Depuis plusieurs années, j’ai constaté que la perception de certains sentiments est en étroite relation avec les maladies dont nous souffrons. Cela dépend, bien sûr, de l’intensité de cette perception que nous en avons mais aussi de la fréquence et des répétitions.

En effet, les principaux sentiments (injustice, abandon, rejet, humiliation, trahison, culpabilité, frustration) que nous ressentons au quotidien sont en relation avec des zones bien précises de notre corps. Leurs perceptions seraient responsables de manifestations au niveau de notre corps physiques qui se produisent pour nous mettre en garde afin de nous aider à changer notre façon de penser ou de ressentir. Nos systèmes d’autoguérison s’arrêteraient alors de fonctionner ou en tout cas n’effectueraient plus leur rôle si nous sommes continuellement touchés par le même sentiment (injustice, abandon, rejet, humiliation, trahison, culpabilité, frustration).

Comment réactiver le processus d’autoguérison ?

C’est ce que j’explique dans mon livre « Guérir est un chemin vers soi »

Les différentes étapes sont :

- La prise de conscience

- Le lâcher-prise

- L’acceptation

Celles-ci sont détaillées dans le livre

98 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout