top of page

Votre corps vous parle (2ème partie)


Et si, en déclenchant des maux, voire une maladie, votre corps cherchait à attirer votre attention sur un ressenti ou un sentiment que vous n’avez pas envie d’entendre et d’accepter ? Votre corps vous parle ! On pourrait alors croire que la maladie n’arrive pas par hasard, ni au niveau de sa localisation ni quand elle se produit !


Comprendre les signaux, les signes, les messages, les symboliques, les liens, …, c’est possible

Côté droit ou côté gauche ?

Avant d’examiner les parties du corps, il est intéressant d'observer le côté de votre corps sur lequel la maladie ou la blessure s'est manifestée. Chaque côté à une symbolique. D’après mon expérience, la droite du corps est associée aux représentations féminines. Elle évoque la mère, l’épouse, la sœur, la fille, l’institutrice, … la femme de manière générale, la féminité, … Quant au côté gauche, il est associé aux valeurs masculines. Il évoque donc le père, l’époux, le frère, le fils, l’instituteur… l’homme de manière générale, la masculinité, … Lorsque vous souffrez par exemple des genoux ou des épaules, il faudra être attentif au côté concerné.

Les membres supérieurs (2ème partie)

De façon globale, les membres inférieurs sont le symbole de la relation. Les expressions populaires l’expriment clairement.

Faire le premier pas. Tourner les talons. Partir sur la pointe des pieds. Mettre les pieds dans le plat. Prendre par-dessus la jambe. Perdre pied. Tirer dans les pattes. Trouver chaussure à son pied. Mettre un genou à terre. Prendre ses jambes à son cou…

Symboliquement les jambes représentent les parents. A droite la maman et à gauche le papa. C’est principalement le côté relationnel qu’il existe ou pas entre les deux. Le bassin symbolise le cocon familial.

Les hanches

Elles représentent notre incapacité à avancer ou reculer dans le conflit qui ne trouve pas de solution. Les problèmes aux hanches sont souvent reliés à de l'indécision, lorsqu'il s'agit de passer à l'action dans une situation. On peut avoir peur de s'engager parce qu'on ne se sent pas encore prêt pour vivre ce qui se profile pour nous.


Les genoux

Les genoux nous renseignent sur l’acceptation. Ces articulations nous permettent de nous plier donc d’accepter. La région des genoux est aussi appelée « zone du pardon ». Le pardon, n’est-ce pas simplement notre capacité à lâcher-prise et à accepter que la situation se soit déroulée ainsi. Les problèmes aux genoux nous informent de l’énergie qui n’a pas été acceptée. En effet, une douleur, un accident, une blessure grave ou bénigne au niveau des genoux nous indique notre incapacité à ne pas avoir accepté une situation précise, mais surtout l’énergie qui en provient (injustice, abandon, rejet, trahison, humiliation, frustration, peur, culpabilité). Qu’importe la situation, c’est l’énergie émise qui nous a touchés parce que nous ne l’avons pas acceptée. Les genoux sont de véritables lanceurs d’alerte, car ils nous préviennent et nous renseignent exactement de l’énergie qui n’a pas encore été acceptée.

(Extrait du livre : « Guérir est un chemin vers soi » Alain WOIT)


Le mollet, le tibia, le péroné et la cheville

La cheville nous invite à la prise de décision. C’est l’articulation de la stabilité ou de l’instabilité. Un problème à la cheville est symbolique d’un changement de cap, de direction dans une relation ou dans une situation.

Quand une situation est vécue dans le réel, elles sera acceptée ou pas (genou). Ce qui va créer de la stabilité ou de l’instabilité pour la mettre en action (cheville). L’intégration dans la matière se fera donc entre le genou et la cheville au niveau du tibia, du péroné et du mollet. Ce cheminement peut s’avérer compliqué et entrainer les tensions dans les mollets ou une fracture du tibia ou du péroné qui sont les intermédiaires entre l’acceptation et le changement d’orientation.


Le pied et les orteils


C’est notre point d’ancrage, ce qui nous relie à la terre. Il est d’ailleurs souvent associé à la mère (Terre mère), mère biologique ou mère symbolique (une tierce personne, la société, l’entreprise).Pour un droitier : le pied droit représente la mère biologique et le pied gauche la mère symbolique. C’est l’inverse pour les gauchers. On retrouve également la notion de plaisir associée au pied : “Prendre son pied”, “C’est le pied!”…

Douleur ou manifestations au niveau des orteils :

· Le gros orteil : Les douleurs expriment notre incapacité à faire preuve de notre volonté ou d’être obligé d’obéir à la mère ou autorité maternelle.

· Le deuxième orteil : C'est l'orteil dans lequel arrive le méridien de l'Estomac, c'est - à - dire celui qui gère notre rapport à la matière, notre digestion de cette matière.

· Le troisième orteil : Il nous parle d’équilibre émotionnel et de nos difficultés relationnelles.

· Le quatrième orteil : Il représente les détails de nos relations avec le monde, dans le sens du juste et de l'injuste.

· Le petit orteil : En lien avec la vessie, il nous parle de territoire. C’est aussi en lien avec un secret au même titre que le petit doigt de la main.


soins énergétiques et autoguérison


Par la prise de conscience, l'harmonisation des centres énergétiques et la libération des mémoires cellulaires, les soins énergétiques rétablissent nos capacités naturelles d'autoguérison.

455 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page